Compte en Espagne

Ouvrir un compte en banque en Espagne

Pays en apparence moderne, l’Espagne possède un système bancaire où la régularité des procédures est très peu respectée. Ceci laisse une grande marge de manœuvre pour les personnes désireuses de réaliser de l’évasion fiscale, même si en apparence tout semble bien structuré.

Votre compte bancaire en Espagne

En Espagne, la lenteur et l’inefficacité des pratiques bancaires est également bien moindre, dès lors que l’on a les bons contacts. Comme en Italie, la fraude est un sport national. Mais à la différence des pays d’Europe centrale et orientale, rien n’est vraiment officiel, et sans introduction, il sera difficile d’ouvrir un compte bancaire non résident. A moins de se rendre sur place et de réaliser un dépôt suffisant pour inspirer confiance à son banquier.

Le compte en banque espagnol ne comporte pas de différence particulière avec celui en France, si ce n’est la quasi absence d’utilisation des chèques, le montant relativement limité des frais bancaires et la grande tolérance des banquiers pour les mouvements de fonds, y compris lorsqu’ils atteignent plusieurs dizaines de milliers d’euros, voire plus.

Les banques espagnoles

L’Espagne compte deux banques parmi les plus importantes au monde : Santander et BBVA. Toutefois, leur capitalisation boursière est davantage due à leurs parts de marché en Amérique du sud qu’à une quelconque valeur ajoutée au niveau européen ou au niveau mondial.

Les autres grandes banques sont Popular, Sabadell et Banesto. L’Espagne compte également des Caisses d’Epargne fortement implantées sur tout le territoire, en particulier La Caixa, Caja Madrid, Bancaja, Caixa Cataluña et CAM.

Les commentaires sont fermés.